18 Juin et autres résistances

« Certes nous avons été, nous sommes, submergés par la

force mécanique, terrestre et aérienne de l’ennemi.

Ce sont les chars, les avions, la tactique des allemands qui ont surpris nos

chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La

défaite est-elle définitive ? Non !

Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et

les soldats français qui se trouvent sur le territoire britannique, j’invite les

ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d’armements à se mettre en

rapport avec moi.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas

s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Demain comme aujourd’hui, je parlerai à la Radio de Londres. »

Extrait de l’Appel du 18 juin (1940) du Général de Gaulle.

Ainsi commencera notre spectacle de fin d’année qui aura lieu le 18 juin 2014.

Cette année, en mémoire des résistants de France et du monde entier, de tous les hommes qui se sont battus et se battent pour leur propre liberté, ou celle de tout une nation, notre spectacle de fin d’année aura pour thèmes principaux : La liberté et de la résistance souvent nécessaire pour l’obtention de cette liberté.

Composé par Gilles Maugenest (même compositeur que notre spectacle de l’année dernière « Le Fil de l’eau »), le spectacle comportera des scènes de théâtre, des textes, des pièces instrumentales et des chants.

Cette année nos chants traverser le globe. Nous chanterons dans de nombreuses langues! En voici la liste. Pour l’explication, le traduction et surtout pour travailler avec la play-back et visionner des vidéos, cliquer sur le titre !


  • Le chant des Partisans (Version originale et version reggea)

Le Chant des partisans ou Chant de la libération est l’hymne de la Résistance française durant l’occupation allemande, pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • El pueblo unido jamas sera vencido

El pueblo unido jamás será vencido (« Le peuple uni ne sera jamais vaincu ») est une chanson chilienne. Au fil du temps cette chanson est devenue un symbole d’unité et de solidarité populaire pour des citoyens opprimés de tous pays luttant pour la liberté et l’égalité

  • La ballade nord irlandaise

Cette chanson est consacrée à la guerre civile qu’il y eut entre Irlande du Nord (avec les protestants) et l’Irlande du Sud (avec les catholiques). Renaud essaie ici de convaincre les gens de s’entendre, de chanter et de boire ensemble, que l’oranger, l’arbre de la liberté, est planté par des hommes et non des prêtres, et que par conséquent, cela ne sert à rien de se disputer pour une histoire de religion.

  • Bella ciao

Au départ, « Bella ciao » était une chanson populaire, chantée principalement par les « mondines », ces piqueuses et émondeuses qui travaillaient dans les rizières du nord de l’Italie, dans des conditions épouvantables, rêvant d’être libres un jour. Pendant la guerre, les résistants l’ont transformée pour leur combat contre la fascisme et cela nous donne la version actuelle. « Bella ciao » s’est imposé progressivement comme l’hymne de la résistance italienne.

  • Marish o vai marish

     

     

  • Va pensiero

« Va, pensiero » est l’un des chœurs de musique lyrique les plus connus. Il est extrait de l’opéra « Nabucco » de Giuseppe Verdi (1842). Nabucco raconte la révolte et la souffrance des Hébreux exilés à Babylone par Nabuchodonosor. Lors de sa création, les patriotes italiens ont immédiatement considéré ce chant, « Va Pensiero », comme un hymne à la libération du territoire italien de ses oppresseurs autrichiens.

  • I’m Free – Steevie Wonder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>