La flûte enchantée

La Flûte enchantée, en allemand « Die Zauberflöte », est un opéra composé en 1791 par Wolfgang Amadeus Mozart, le grand et très célèbre compositeur autrichien.

La Flûte enchantée est l’un des opéras les plus joués dans le monde qui connait un succès sans précédent depuis sa création.

La Flûte enchantée s’adresse à tous les âges et toutes les classes sociales. Ce conte féérique et initiatique a aussi une dimension philosophique. On y entend des airs simples comme des airs faisant preuve d’une grande sophistication.

Ce singspiel en langue allemande, opéra comique alternant les passages chantés et parlés, voit s’enchainer des airs très célèbres : L’air de Papageno « Der Vogelfänger bin ich ja », les deux airs de la Reine de la Nuit « O Zittre nicht, mein lieber Sohn » ou « Der Höll Rache Kocht in meinem Herzen », l’air de Pamina « Ach, ich fühl’s, es ist verschwunden ! »… et bien d’autres.

 

En très bref…

Tamino, après avoir fait connaissance de Papageno, promet à la Reine de la nuit de délivrer sa fille, Pamina, des mains de Sarastro. Pour ce faire, Tamino se voit offrir une flûte magique et Papageno un carillon.

Alors qu’il tombe progressivement amoureux de Pamina, Tamino fait connaissance de Sarastro, qui, loin du tyran décrit par la Reine de la nuit, se révèle être le grand prêtre de la Sagesse, de la Raison et de la Nature.

Ce sera une aventure périlleuse pour les deux hommes. Au cours de celle-ci, Papageno y trouvera d’ailleurs une Papagena…

Dans leur quête de la vérité, afin d’être digne d’épouser Pamina, Tamino doit subir différentes épreuves très rudes. Celles-ci doivent le conduire à la sagesse ou à la mort : l’épreuve du silence, de l’eau, de la terre, du feu et de l’air. Il subit celle du feu et de l’eau, avec succès, aux côtés de Pamina. Curieusement, c’est une flûte enchantée offerte à Tamino par la Reine de la nuit, qui l’aide à réussir son parcours.

Il sera uni à Pamina. La Reine de la Nuit, elle, est anéantie dans les ténèbres. La victoire du pouvoir du Jour est totale.


 

Les personnages

  • TAMINO : Voix de ténor, vulnérable, courageux, volontaire. Le héros principal, un prince égyptien amoureux de Pamina. Au cours des diverses péripéties qu’il traverse à la recherche de Pamina, il doit aussi deviner, par sa seule intelligence, qui de Sarastro ou de la Reine de la Nuit se situe du côté des ténèbres. Doté de la flûte enchantée, il est aussi celui qui peut agir sur les sentiments par la puissance de la seule musique

 

  • PAMINA : Voix de soprano, vulnérable, courageuse, volontaire. La fille de la reine de la nuit, amoureuse de Tamino.

 

  • PAPAGENO : Voix de baryton, l’oiseleur peu courageux, sans ambition, bon vivant, farceur, fanfaron… Accessoires : un jeu de clochettes d’argent, une flûte à 5 pipes (flûte de Pan)

 

  • PAPAGENA : Voix de soprano, soubrette, elle est le pendant féminin de Papageno.

 

  • La REINE DE LA NUIT : Voix de soprano, esprit haineux et vindicatif, mère de Pamina. Symbole: la lune, le chiffre 5. Elle règne sur le royaume de la nuit.

 

  • SARASTRO : Voix de basse, inventeur de la magie, symbole : le soleil, le chiffre 3. Il règne sur les initiés du Temple

 

  • MONOSTATOS : Voix de ténor. En grec, son nom signifie : « celui qui se trouve debout seul ». Symbole : la terre. Caractère : hypocrite, traître. Serviteur de Sarastro.

 

  • Les 3 DAMES : (soprano, mezzo soprano) Servantes de la Reine de la nuit. (Chiffre 3 symbolique)

 

  • Les 3 ESCLAVES : (soprano) Ils indiquent à Tamino la voie du temple, conseillent les autres personnages.

 

 

 

Pourquoi ne pas écouter maintenant cette histoire… racontée en musique ?

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>