Les mystères de la tonalité…

 

  • Qu’est-ce que la tonalité d’un morceau ?

 

La musique est composée de gammes. Les gammes, ce sont les armes du musicien! Elles correspondent à des phrases toutes faites qui vous permettront de vous exprimer.
Et si les gammes correspondent aux phrases, alors la tonalité quant à elle correspond au ton de ces phrases.

 

Prenons un parallèle pour expliquer ce principe : lorsque vous parlez, vous véhiculez des émotions. Et selon le message que vous voulez véhiculer, vous ne vous
exprimerez pas de la même façon. Autrement dit, le ton de votre voix ne sera pas le même. Par exemple si vous êtes en colère, on entendra clairement de l’agressivité dans votre voix. Et bien dans
la musique c’est exactement la même chose : c’est la tonalité qui va définir « l’humeur », le ton de la phrase. La tonalité correspond en effet à la « couleur » de la gamme, c’est à dire la façon
dont elle va sonner. Selon la tonalité que vous choisirez, la consonance du morceau et ce que vous voudrez en exprimer par son intermédiaire sera donc différent.

 

  • Pourquoi est-ce important de connaître la tonalité d’un morceau ?

 

Puisque la tonalité correspond à la « couleur » de la gamme – et donc à ce qu’elle va vous permettre de véhiculer comme message -, connaître la tonalité d’un
morceau, c’est repérer le mode d’expression employé par l’auteur de ce morceau. Ainsi, si ce mode d’expression vous plaît, libre à vous de le réutiliser dans vos propres compositions !

 

Il fut un temps et il arrive encore que les professeurs d’instruments apprenent à leurs élèves à jouer toutes les gammes. Pourquoi ça me direz-vous? Savoir jouer
ses gammes permettra alors de déchiffrer plus facilement et rapidement les nouveaux morceaux.

 

Connaître la tonalité d’un morceau c’est également connaître les accords et les notes qui ont été utilisées à la construction de ce morceau. La connaissance de la
tonalité se révèle donc très utile dans le cas de l’harmonisation (j’ai la mélodie, je peux donc en déduire les accords qui feront mouche) et de l’improvisation (je sais quoi jouer pour sonner
juste).

 

  • Trouver la tonalité du morceau grâce au solfège

 

Pour vous aider à comprendre comment trouver la tonalité d’un morceau grâce au solfège, je vous invite à regarder ce superbe tutoriel vidéo sur le sujet :
(l’explication technique commence à partir de 6’23″)

 

 

 

  • Résumé de la vidéo

 

3 types d’amure :

 

armures

 

Ordre des dièses  : FA – DO – SOL – RE – LA – MI –
SI

Ordre des bémols : SI – MI – LA – RE – SOL – DO – FA
(ordre inverse des dièses)

 

Règles:

 

Dièses: Prendre le dernier dièse et ajouter 1/2 ton

Bémols: Prendre l’avant dernier bémol

Vierge: Do Majeur ou La mineur

 

Relation gammes relatives:

 

Majeur – tierce mineure = Mineur

 

Trancher entre tonalité majeure et
mineure:

 

Analyser le premier et surtout le dernier accord du morceau.

3 thoughts on “Les mystères de la tonalité…

  1. PHILOMENE

    la qualité image-son n »est pas bonne; je n’ai donc pas pu suivre les explications de ton « ami » ZYGEL. C’est bien dommage !

  2. bastien

    salut Lili, je ne comprend pas comment on calcule pour la gamme mineure et même majeure pour la tonalité.J’espère que demain vous pourrez m’expliquer. Merci Bastien.

  3. veronique

    Bonjour Lili, ton site est très intéressant. J’aime la fluidité de ton langage. Pour trouver la tonalité, je préfère l’utilisation du cycle de quintes qui est plus pratique d’utilisation à mon
    sens, et surtout plus en adéquation avec les liens musicaux que l’on peut faire (comme les cordes du violon par exemple, qui sont accordées en quintes justes).
    Tu es professeur de formation musicale ?

Comments are closed.