L’orchestre symphonique ?

19orchestre_symphonique

 

« Orchestre » vient du grec « orkhêstra ». L’orchestra était la partie du théâtre située entre le public et la scène, où évoluait le chœur (les chanteurs).

 

 

 

L’organisation d’un orchestre symphonique est bien codifiée et relativement stable aujourd’hui. Les compositeurs romantiques Beethoven, Brahms, etc. ont écrit des œuvres pour ce type de formation.

Mais qu’en était-il avant eux, à la cour de Louis XIV ? Est-ce que Lully disposait d’un orchestre ? Et Bach ?

A l’époque de la renaissance, du baroque, les musiciens écrivaient des partitions. Nous en avons retrouvé. Mais elles n’étaient pas très fournies en explications.

Quels instruments pour quelle voix ? Tempo ? Nuances ? Ornementations ? Nombre de musiciens nécessaires ?

Rien de tout cela ne figurait sur une partition. Les musiciens qui souhaitaient jouer un morceau le faisaient avec ce qu’ils avaient…

 

Ce n’est que plus tard que les compositeurs (après Bach, Mozart) ont commenté leurs partitions. Écrivant des indications, associant une voix à un type d’instrument. Cette évolution est induite par les recherches d’effets sonores. Si une flûte et un hautbois jouent ensemble, cela ne sonne pas comme un cor et un violon !!

 

Petit à petit, pour jouer une partition, il fallait une palette d’instrument de plus en plus précise, voulue par le compositeur. Un autre phénomène s’est joint à cette évolution : Les lieux où la musique était donnée ont changé. Du temps de Versailles, les concerts étaient donnés dans les châteaux, chez les nobles ; pas dans des salles de concert. Cette idée n’est apparue qu’au XVIIIème siècle, faire écouter de la musique à un nombre plus grand de personnes.

 

Des partitions précises, une orchestration utilisant un grand nombre d’instruments, des salles de concert imposant une disposition particulière, et voilà notre orchestre.

 

Bien sur, les compositeurs ne se sont pas « bornés » à cette seule organisation.

Mahler (début XXème) a écrit une symphonie dite « symphonie des 1000 » car elle nécessite 1000 intervenants !!! La musique contemporaine explore toutes les palettes sonores de tous les instruments. Mais l’orchestre symphonique est bel et bien un « instrument » à part.

Et maintenant voici une petite vidéo extraite de l’émission « C’est pas sorcier »  qui vous permettra de mieux comprendre l’orchestre symphonique!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>