Pas de musique sans Pythagore!

L’histoire de la musique européenne commence
véritablement durant l’Antiquité grecque. Cette naissance n’est pas la résultante d’un ouvrage musical particulier ni même, comme certains pourraient le penser, le fruit d’un artiste novateur
mais elle est surtout, pour l’essentiel, la conséquence d’une brillante découverte du génial mathématicien PYTHAGORE
(Oui, oui le même Pythagore du fameux théorème!)
Pour commencer voiçi un court dessin-animé réalisé par Walt Disney qui permet de comprendre le principe de la découverte de Pythagore :

 

 

 

Tout a donc commencé grâce à une simple corde ou plus exactement grâce à un instrument primitif : le
monocorde
.
Pythagore constata que la hauteur d’un son était proportionelle à la longueur de la corde en vibration. Ce principe est à l’origine de la fabrication de tous les instruments à cordes (mais pas
uniquement car il s’applique également aux « volumes » et donc aux instruments à vent!).

 

Soit quatre cordes tendues, la première vaut 1, la deuxième a une longueur représentant les 3/4 de la
première, la troisième les 2/3 et la dernière la 1/2.
Quand on pince successivement ces cordes, on entend le Do, puis la quarte du Do = le Fa, puis la quinte de Do = le Sol, enfin le Do à l’octave.
C’est ainsi que Pythagore mit en évidence le rapport qui unit la musique et le nombre ; rapport que l’on pourrait nommer aujourd’hui en « accoustique » la fréquence d’un son. Et pour Pythagore si 2 sons joués simultanément où à la suite donnent une impression harmonieuse c’est car il existe
un rapport de proportion entre eux.
C’est en « fabriquant des quintes » que Pythagore est arrivé aux  7 sons de notre gamme
:

Quand on pince la corde de Do au 2/3 on obtient la quinte, Le Sol.

Quand on pince cette nouvelle corde de Sol au 2/3 on obtient le Ré et ainsi de suite … jusqu’à
obtenir 7 notes : Do – Sol – Ré – La – Mi – Si – Fa qui remises dans l’ordre donne notre gamme!
Autrement dit et comme très souvent, l’art et la science sont intimement liées…
Si ces explications non exhaustives sur le sujet ne suffisent pas à votre curiosité et à votre soif de connaissance
voici quelques adresses qui devraient vous plaire! Attention « Anti-matheux » s’abstenir! 

 

Bonnes lectures!